Ciné-Rencontre, Autriche

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la ciné-rencontre dédiée à l’Autriche, mercredi 30 Janvier à 19h au Centre culturel Jean-Cocteau .

Projection de deux films documentaires

Schwarz in Wien : Von Soliman bis Alaba (Noirs à Vienne : De Soliman à Alaba)
de Teddy Podgorski
 
Stefan Zweig, histoire d’un européen (extraits)
de François Busnel et Jean-Pierre Devillers
Le film retrace le parcours de Stefan Zweig, écrivain autrichien nostalgique de l’Europe cosmopolite d’avant-guerre qui se suicida en 1942.
 

Projection suivie d’un Débat animé par Thibaud Willette, Président de l’ODC en présence de Danièle Renon journaliste à Courrier International, chef de service adjointe Europe, responsable de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse Allémanique

 

Résumé de la soirée

L’Autriche hier et aujourd’hui : baromètre de l’Europe

L’Autriche demeure encore le baromètre de l’Europe et de ses atermoiements. Autant sa culture cosmopolite, multiculturelle l’éleva au tournant du siècle dernier à l’avant garde de la modernité autant sa politique impériale et raciste contribua à sa ruine. Paradoxe de l’Autriche qui est aussi le paradoxe de l’Europe. Les deux films proposés par l’ODC sur ce grand petit pays l’illustrent éloquemment. Le premier a pour titre “Histoire d’un Européen” de   François Busnel  et de Jean-Pierre Devillers  qui retrace l’oeuvre et la vie mouvementé de  Stefan Zweig dans “ce monde d’avant” dont l’Autriche et, plus encore Vienne, était l’épicentre. Les contradictions  les hésitations de l’écrivain le plus populaire de son époque nous sont familières car elles nous renvoient aux dérives actuelles de notre  économie ultralibérale qui creuse les inégalités sociales, les tentations populistes et le désir de les résoudre au travers une culture universelle. Zweig  était tiraillé par  ses appartenances à la langue allemande et sa ville natale et la crainte d’en dénoncer ses abus de pouvoir de peur de réveiller la “Bête”.

La bête, les jeunes noirs autrichiens n’ont pas peur de l’affronter au quotidien . Ce dont témoigne le documentaire “Schwarz in Wien : Von Soliman bis Alaba” (Noirs à Vienne : De Soliman à Alaba) de Teddy Podgorski” qui fut déprogrammé par la télévision Allemande, sous influence du gouvernement d’extrême droite, puis reprogrammé in extremis à une heure tardive comme nous l’explique l’invitée de l’ODC, Danièle Renon, journaliste à Courrier International, chef de service adjointe Europe, responsable de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse Alémanique. Que nous disent ces jeunes ? Qu’il faut se battre pour faire reconnaître sa différence. Rien ne sert de vouloir passer entre les gouttes du racisme, devenir invisible comme voulait le faire la génération de Zweig qui était juif. Le débat qui était animé par Thibaud Willette , président de l’association a suscité de nombreuses questions auprès d’un public d’une cinquantaine de personnes réunies pour l’occasion.

F.C.

La vidéo du débat.

Les photos.

Ciné-Rencontres, Articles récents..

Ciné-Rencontre, Venezuela

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la projection du film « Está todo bien » (Tout va bien), film vénézuélien de Tuki Jencquel.

Lire plus »

Sami, Une Jeunesse en Laponie

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la ciné-rencontre autour du film “Sami, Une jeunesse en Laponie”,
Un film de Amanda Kernell, prix de la meilleure réalisatrice pour un premier film à la Mostra de Venise en 2016. Estampillé « Label Europa Cinemas du meilleur film européen 2016 », 11e Prix Lux du Parlement européen 2017

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

wait a minute...

have you read these details yet?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna exercitation ullamco