Ruth Bader Ginsburg «RBG » de Betsy West et Julie Cohen

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la ciné-conférence dédiée à Ruth Bader Ginsburg, samedi 15 Décembre à 20h au Théatre du Garde Chasse.

À 85 ans, Ruth Bader Ginsburg est devenue une icône de la pop culture. Juge à la Cour Suprême des Etats-Unis, elle a construit un incroyable héritage juridique. Guerrière, elle s’est battue pour l’égalité hommes/femmes, et toutes formes de discrimination. Son aura transgénérationnelle dépasse tous les clivages, elle est aujourd’hui l’une des femmes les plus influentes au monde et le dernier rempart anti-Trump. Betsy West et Julie Cohen nous font découvrir la fascinante vie de celle que l’on nomme désormais “Notorious RBG”.

Projection du film suivie d’un débat animé par Patrick Lemahec, membre du CA de l’ODC, communicant et connaisseur des États-Unis,  en présence de Roselyn Sands, avocate franco-américaine exerçant en France depuis 2000 et enseignant le droit constitutionnel américain à Paris II

La soirée

La vidéo du débat.

Les photos.

Trump a moins de pouvoir que Macron

Le President des Etats-Unis a moins de pouvoir que le président Français, le saviez vous ?

C’est ce que nous a expliqué Roselyn Sands, la juriste franco-américaine à la suite du très instructif documentaire sur Ruth Bader Ginsburg, la très médiatique juge à la Cour suprême américaine.

Invitée par  Patrick Lemahec à commenter la carrière de cette juge atypique, opposante à Donald Trump et devenue depuis une icône de la pop culture, Roselyn Sands a brossé devant un public d’une soixantaine de personnes, les rouages  complexes du système juridique américain dont la Cour suprême est la clef de voûte.  C’est ainsi que l’auditoire a appris la manière dont la Cour suprême américaine devient l’ultime contre-pouvoir  devant les  tentatives de Donald Trump. Fonctionnant comme un garde-fou —sans jeu de mots—, il oblige le président actuel à devoir sans cesse chercher un compromis avec la Cour et le Congrès. C’est la fameuse séparation des pouvoirs, chère à la démocratie Américaine. Durant la soirée, Roselyn Sands s’est employée à déconstruire bien des clichés qui consistent à plaquer sur la démocratie américaine les représentations centralisatrices de la Constitution.

Sa démonstration impeccable  a conquis  le public divers et varié en provenance  des Lilas mais aussi de Paris et de ses environs.  Ce  ciné-rencontre illustre,  une fois de plus s’il en est,  la vocation d’université populaire de l’ODC.

 F.C.

Ciné-Rencontres, Articles récents..

Ciné-Rencontre, “Rosie Davis”

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la ciné-rencontre le 18 Mai 2019 à 19H au Théatre du Garde Chasse, projection du film « Rosie DAVIS », un film de Paddy Breathnach réalisé en 2018.
Rosie Davis et son mari forment avec leurs quatre jeunes enfants une famille modeste mais heureuse. Le jour où leur propriétaire décide de vendre leur maison, leur vie bascule dans la précarité…

Lire plus »

Ciné-Rencontre, Algérie

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la projection du film “Paroles d’Algérie”, Ecrit par Bruno Ulmer et Jean-Pierre Sérini, réalisé par Bruno Ulmer en 2014.

Lire plus »

Ciné-Rencontre, Venezuela

L’Observatoire de la diversité culturelle vous invite à la projection du film « Está todo bien » (Tout va bien), film vénézuélien de Tuki Jencquel.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

wait a minute...

have you read these details yet?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna exercitation ullamco