Dans le numéro de l’OBS du 10 au 16 octobre 2019 un dossier  est dédié à la France solidaire, à ces « Héros du quotidien » qui s’engagent et s’activent pour aider les autres, pour effacer les injustices, pour lutter contre les discriminations …

Olivier Favier, journaliste et membre du Conseil d’administration de l’ODC, est l’un d’eux.

Voici son portrait.

Voir L'article de l'OBS

Il a écrit « Chroniques d’exil et d’hospitalité. Vies de migrants, ici et ailleurs » (Editions Le Passeur clandestin) sur ces jeunes rencontrés dans une place de la ville, dans un train …
Ils sont rentrés dans sa vie et ils les a accompagnés, trouvé un stage, un parrain, une marraine… Un jour il a croisé Souleymane, il découvre peu à peu la vie de ce jeune mineur, chassé, maltraité. Olivier décide de l’adopter.

Aujourd’hui Souleymane est en terminale, il est bon élève, il joue aussi au football au FC Les Lilas et se rêve footballeur.

Olivier Favier met ses protégés en garde contre le destin ordinaire de l’Africain de France, lequel devient vite une petite main sous-payée du privé pour emballer, stocker, expédier, convoyer, charger, décharger… être usé avant l’âge, et jeté. Il les pousse à étudier pour se faire une jolie vie bien sûr, mais aussi pour renverser ce que Giusi Nicolini, longtemps maire de Lampedusa, appelle « le sentiment d’habitude qui semble avoir envahi le monde ».

wait a minute...

have you read these details yet?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna exercitation ullamco