Quelle place, quel rôle de l’écrivain dans nos sociétés?

ODC

ODC

L’Observatoire de la Diversité Culturelle et TerangaWeb vous invitent à débattre avec les romanciers Jean-Luc Raharimanana, Yahia Belaskri et Bernard Magnier, spécialiste des littératures africaines et directeur de collection aux Editions Actes Sud, sur le thème: “quelle place, quel rôle de l’écrivain dans nos  sociétés?”. Cette manifestation se déroulera à l’Auditorium du Centre culturel Jean Cocteau, 35 place Charles de Gaulle, Les Lilas (M°ligne 11 Mairie des Lilas), le vendredi 4 Mai 2012, de 19h à 21h. L’entrée est libre et la rencontre sera suivie d’une collation et d’un temps de dédicaces.

Il s’agit  d’aborder et d’interroger  des         postures d’écriture (l’écrivain francophone est-il guide ou témoin?), leur  légitimité d’auteurs physiquement éloignées de leur terre d’inspiration tout autant que la  réception de leurs œuvres (lectorat occidental, de la  diaspora africaine et du continent).

Au travers de son expertise sur les littératures africaines, Bernard Magnier apportera  son regard d’éditeur sur ces questions et présentera la collection qu’il dirige chez Actes SudLa seconde phase de cette rencontre qui se veut interactive aura pour objet d’interpeler les publics présents, sur leur rapport en général à la littérature africaine. La rencontre sera animée par Réassi Ouabonzi, animateur du blog littéraire Chez Gangoueus et responsable de la rubrique culture de TerangaWeb. Des lectures des œuvres des auteurs seront faites.

Jean-Luc Raharimanana, est un homme de lettres malgache, né en 1967 à Antananarive. Il est l’auteur d’une œuvre dense à la croisée de plusieurs genres littéraires. Sa dernière publication est Les cauchemars du gecko chez Vents d’ailleurs suite à l’interprétation à Avignon de la pièce de théâtre du même nom qui n’a pas laissé indifférent le public du festival.

Yahia Belaskri, est un homme de lettres algérien, ancien journaliste, né en 1952 à Oran. Il a obtenu le Grand Prix Littéraire Ouest France/Étonnants voyageurs 2011 pour son roman Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut dans lequel l’auteur brosse un portrait très sombre de l’Algérie. Son nouveau roman Une longue nuit d’absence vient de paraître chez Vents d’ailleurs.

Bernard Magnier est actuellement l’un des plus brillants spécialistes de la littérature africaine. Journaliste de sa profession, il travaille depuis plusieurs années avec Radio France Internationale et dirige la collection “Afrique” aux éditions Actes Sud. Il est également conseiller littéraire au  Centre National du Livre, au Centre Georges Pompidou ou encore au  théâtre Le Tarmac de la Villette. Il est  aussi  programmateur du festivalittératures métisses d’Angoulême.

Articles récents..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.